• Des oeufs frais chez soi

    Vous avez envie de manger de bons oeuf frais dont vous pouvez être sûr de la provenance ? On n'est jamais aussi bien servi que par soi même alors pourquoi ne pas se lancer dans l'lélevage de poules ?

    Est-ce possible ?

    Avant d'accueillir des poules il faut cependant vérifier que c'est possible. En ville il faudra fermer votre terrain ou le parc à poules si vous n’avez pas de mur de séparation d’avec le voisin. Vous devrez aussi lui demander son autorisation si le poulailler est contre la clôture (surtout si il a un chien car celui-ci risque d’aboyer après vos protégées). Demandez auprès de votre mairie si cela est autorisé et quelles sont les règles à respecter sachant que cela varie selon les villes. Tant que vous ne prenez pas de coq, vous n’aurez pas trop de désagréments avec les réveils matinaux difficilement appréciés par les voisins. Le coq n’est nécessaire que pour féconder les oeufs et donc avoir des poussins. Cela sera plus évident si vous avec un grand espace verdoyant et si vos voisins ne sont pas trop proches.

    Nourrir ses poules

    Il faudra nourrir vos poules: vous pouvez varier entre les céréales spéciale poules pondeuses, les épluchures de légumes, quelques feuilles de salade, les coquilles d’oeufs broyées (indispensables pour la formation des coquilles d’oeufs qu’elles vont pondre).

    Loger ses poules

    Il faudra loger vos poules et pour commencer il faudra leur aménager un espace protégé et isolé. Laissez leur un minimum de place: au moins 5 m sur 3 m pour 3 poules. Des poules qui gambadent seront plus résistantes et en meilleure santé. Choisir un endroit surélevé pour éviter à la pluie de s’infiltrer. Un peu d’herbe, de terre à grattouiller, un tronc d'arbre où grimper. Il est déconseillé de laisser vos poules vaquer librement dans le jardin car cela pourrait être une tentation pour les chats et chiens errants du quartier ou d'autres prédateurs.

    Le poulailler

    Cet espace deva comporter un abris et un endroit où vos poules pourront aller pondre en d'autres mots, un poulailler. Si vous êtes habile et un peu bricoleur il est possible de le construire soi-même. Il existe des poulaillers préfabriqués mais cela revient nettement plus cher. Si vous choisisser de de le construire vous pourrez offrir à vos poules des caisses en bois en guise de nichoir. Celle-ci pourront être garnies de paille et de sciure qui seront à renouveler régulièrement.

    Choisir une poule

    Après avoir bien pris conscience de toutes les obligations qu'engendrent l'élevage de poules alors il sera temps de s'interroger sur type de poule à choisir. Vous pouvez trouver des jeunes poules à acheter auprès des animaleries ou éleveurs. Les poules naines ont tendance à aimer s’envoler et se nicher en hauteur mais elles font de très bonnes pondeuses. On redécouvre des anciennes variétés très typées ou des poules étrangères tout aussi productive qu’agréable à regarder. Les principales sont: la poule bantam de Pékin, la poule hollandaise huppée, la poule nègre soie blanche et la poule Lohmann selected Leghorn ou Brown classic (rousse).

    Il ne vous restera alors qu'a prendre soin de vos poules et attendre leurs premiers qui récompenseront vos efforts !

     

    poules

     



     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :