• Est-ce moins cher ?

    - Si vous vous faites livrer chez vous (avec la livraison gratuite) vous évitez une à deux heures de courses par semaine. Vous profitez de ce temps gagné pour être auprès de votre famille ou vous reposer à la maison (en attendant d’être livré)… c’est un choix de confort !

    - Si vous passez chercher vos courses toutes prêtes, vous économisez le temps de passer en magasin et vous allez à l’essentiel. Idéal pour les personnes très actives ou pressées par leur emploi du temps.

    - La solution la plus économique reste bien sûr de passer chez un discounter avec un caddie et de faire ses emplettes de façon classique : les prix y sont de 20 à 30% moins chers et même jusque 50% moins chers si le discount évite la main d’oeuvre pour la mise en rayon.

    Au départ, seuls les produits alimentaires étaient présents (bricks et bouteilles, conserves et boites) avec quelques produits frais. Aujourd’hui, on trouve une boucherie dans certains magasins ainsi que des produits d’hygiène, de loisirs et des vêtements.

    Le discount au quotidien !

    Le concept séduit de nombreuses familles : certaines font leurs achats principaux auprès des discounts et font accessoirement des achats précis en hyper ou magasins. Le choix proposé par les discounts tend à fidéliser ces clients et à en attirer d’autres. On va à l’essentiel, on achète les produits à leur prix le plus juste sans l’attrait d’un package ou d’une image de marque séductrice… mais cela ne gêne nullement. Si nous savons faire des choix judicieux dans l’achat de produits variés, il est possible de bien s’alimenter en achetant dans un discount. 

    Les hard discounts : servez-vous librement pour économiser

    La règle veut que les commerces allemands aient lancé ce concept : des produits sur palettes sans mise en rayon, achetés à prix de gros pour obtenir des prix cassés ! Les enseignes Aldi, Lidl étaient les premières à inaugurer le système en France… aujourd’hui, le concept intéresse aussi les grandes enseignes qui suivent en créant leur discount (Simply Market, Houra, Telemarket…) pour présenter les produits premiers prix et début de gamme dégriffés ! Les coopératives des années 70 ont fait peaux neuves et se sont muées en boutiques dégriffées ! Les magasins entrepôts ont suivi le modèle : les clients ont bien compris le bénéfice et n’hésitent pas à se servir dans les bacs ou sur les palettes.Seuls les produits frais et surgelés pour des raisons d’hygiène sanitaire évidentes sont présentés en rayons réfrigérés. 

    Qui fréquente les hard discounts ?

    On a longtemps cru que seules les familles à faibles budgets fréquentaient ces magasins mais ces dernières années (la crise accentuant le phénomène) il est courant de croiser de jeunes couples cherchant à bien gérer leur budget réduit et les familles avec enfants ayant des revenus moyens.

    Faire un achat raisonné et économique telle est la raison principale : pourquoi dépenser plus pour un produit à qualité quasi égale. La plupart des produits entreposés sont des produits dégriffés ou achetés à prix de gros (car en grandes quantités) auprès des enseignes ou producteurs ce qui évite les frais intermédiaires. La qualité n’est pas forcement moindre que celle des produits vendus en hyper, seul le package et la présentation sont plus discrètes.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique